Sîmorgh : habiter les seuils

Je1Petit texte à paraître dans une ency­clopédie fémin­iste, à l’ini­tia­tive des excel­lentes @Jaseuses. Il n’a pas encore été relu, donc c’est du brut… l’ai d’abord rencontré(e) sous son genre mas­culin : il y a 15 ans dans un cours de lit­téra­ture per­sane, on par­lait “du” Sîmorgh, l’oiseau légendaire de l’Iran, qui appa­rais­sait dans Le Livre…

Poursuivre la lecture →

Répondre à l’appel des morts : Cadou (1930–1951) et les Queer Death Studies

Le1Texte à appa­raître dans un cat­a­logue d’ex­po sur René Guy Cadou, dirigé par une col­lègue en lit­téra­ture, Mathilde Lab­bé. Le texte n’a pas encore été relu. lien est auda­cieux, hors de pro­pos et improb­a­ble :  d’un côté, un poète ful­gu­rant du 20e siè­cle, tra­vail­lé par l’enfance, la cam­pagne, l’amitié, l’amour ; de l’autre, un courant lancé…

Poursuivre la lecture →

L’autre, comme lieu de retour

(À une amie) Une fois, deux fois, 10 fois, 100 fois.. le génie des sit­u­a­tions (et des répéti­tions), c’est de ne jamais se répéter à l’i­den­tique (espoir : “cette fois, ce pour­rait être autrement”). La psy­ch­analyse y voit un tra­vail for­cé : on revient là où quelque chose a été, qui affleure dif­fi­cile­ment à la…

Poursuivre la lecture →

République et Christianisme ou l’émergence méthodique d’une Hyper-République

Depuis quelques semaines, je lis les oeu­vres de Péguy (1873–1914), que je con­nais­sais surtout pour sa poésie d’in­spi­ra­tion chré­ti­enne. Mais Péguy était aus­si un essay­iste (de grand tal­ent, d’ailleurs). Dans Notre jeunesse (1910), il écrit : Le mou­ve­ment de dérépub­li­can­i­sa­tion de la France est pro­fondé­ment le même mou­ve­ment que le mou­ve­ment de sa déchris­tian­i­sa­tion. C’est…

Poursuivre la lecture →